Forum autos - motos & scooters made in RDA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ETZ 250: amélioration du bouzin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

C'est trop long, je sais, sauf que:
C'est vraiment trop long ??
0%
 0% [ 0 ]
C'est pas trop long mais vous en en foutez
0%
 0% [ 0 ]
C'est trop long et pour faire taire CTP, je lui donne un bidon de 250 TS
33%
 33% [ 1 ]
Les ETZ sont parfaites d'origine, ce post n'est que propagande
33%
 33% [ 1 ]
Autre
33%
 33% [ 1 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ETZ 250: amélioration du bouzin   Mer 18 Jan - 6:42

Salut

Ici c'est l'endroit ou que j'cause des modifs que j'ai fais sur mon 250 ETZ, et ce, pour 3 raisons.

1. Alors déjà j’adore parler de moi
2. Autant j'adore le bouzin, autant y a des trucs qui fâchent un peu d'origine
3. La raison 1 compte double

Alors ça, c'est une ETZ 250 de 83.



C'est ma mienne, en conséquence, c'est la plus belle. Et comme je m'en sers souvent, voir très souvent, j'ai tenté au fil du temps de "corriger" quelques imperfections ou du moins des aspects que je considère comme tel.

Arrow Pour le moteur:

A été ouvert et refermé avec circonspection et soin, changement de tous les roulements origine DDR , spy, joints, etc. Pour le reste, MZ c’est simple et costaud. Un petit truc : mettre de la résine sur les 3 bouchons en acier pour l’usinage des portées d’arbre de boite. Avec le temps les bouchons peuvent se dessertir et la boite se vider..Un minimum d’outillage est requis et beaucoup peut être fabriqué soi même ( sauf pour l’extracteur d’embrayage, ça coûte pas cher et c’est utile )

En solo, j'ai trouvé que ça manquait de reprise, de couple, bref, de souplesse.

1ere modif qui consiste à monter un kit 300 cm3 plutôt réservé au side mais qui aide pas mal en solo surtout quand on fait de la ville. Ca ne fait pas aller plus vite mais ça fait aller plus en douceur. Faut donc acheter un piston ad hoc ( dispo en 4 cotes de réalésage), réaléser le cylindre et retailler la chambre de la culasse par un professionnel qui connaît les MZ.

L'autre modif qui aide dans la vie, c'est la pose d'un autre carbu que le BVF d'origine ( dont les pièces sont pas d’excellent qualité, notamment le boisseau qui se rayait un peu vite à mon goût, et qui avait tendance à prendre la flotte mais sans qu’une vis de purge ne soit prévue ; autre détail, un carbu à commande directe du boisseau par câble ne me semblait pas idéal pour un moteur poussif, il faut l’avouer). De nombreux carbus peuvent être montés dans la mesure ou ils font du 30/32 et peuvent loger derrière le cylindre. J’ai pris un Bing de R80RT déjà parce que ça fait classe, que c’est joli, que c’est un carbu à dépression et que la modif a déjà été faite de nombreuses fois par d’autres Mzistes. La pose se déroule sans problème si on a pris soin de scier le conduit d’admission pour y loger le Bing plus long que le BVF. Avec le manchon en caoutchouc d’origine BM entre carbu et pire modifiée, ça devient totalement étanche. L’intérieur de la pipe a été légèrement chanfreinée pour s’adapter à l’ouverture un peu plus large ( 32 bing contre 30 BVF ). Il y a quelques essais à faire pour trouver la bonne position d’aiguille ( important car un cran de plus ou moins et ça change du tout au tout ) ainsi que le bon gicleur ( en ce moment du 145 parce que on est en hiver et qu’en hiver, vaut mieux être un poil plus riche ). Après quelques milliers de km, c’était pas un mauvais choix : le moteur est plus souple qu’avec le BVF ( merci la commande de boisseau par dépression ), les reprises sont onctueuses à souhait quoique plus longues mais c’est une question d’habitude et qui vient très vite. Coté consommation, environs un demi litre au 100 de gagné, et encore, ça dépend de la conduite mais ça n’était pas le but. Le seul point noir est le prix des Bing : c’est pas donné en bon état mais ça reste un bon investissement. On va dire.

3e bidouille intéressante amha sur ces engins, la pose d’un allumage électronique, sur les 2 temps, si l’étincelle n’est pas puissante et régulière, c’est pas bon. Autrement dit, achat d’un kit tout neuf chez MZ-B.de qui remplace condensateur et rupteur et comprenant une vrai bobine d’allumage qui trempouille pas dans l’huile celle-là. Résultat : KoLoZaLeMeNt ZuPeRbE ! ! Allié à une bougie NGK Iridium, l’étincelle est comme jamais j’en ai vu, le système est réglé à vie et est inusable, aucun entretient. IL existe d’autres possibilités comme de monter un allumage électronique d’ETZ 251 ou même 125 ETZ, mais certains ne sont pas réputés fiables puis surtout on garde cette satanée bobine à bain d’huile ( qui m’a fait de rester en panne un beau jour sur le bord de la route le temps qu’elle daigne refroidir )

Ca, c’est le plus gros. Autres goodies.

Voulant surveiller mon niveau d’huile de boite ( merci pour l’absence de jauge ), j’ai fait installer un hublot de visionnage ( provenance KTM ) en directe live sur le carter d’embrayage, une fois le trou percé, le hublot tiens par un gros écrou en alu ( le carter est pas assez épais pour y mettre un hublot simplement enfichable )

De nature paranoïaque et n’ayant pas de bol de manière générale, j’ai fabriqué un petit système, avec un interrupteur récupéré sur une machine à laver, placé dans le logement de pompe à huile qui déclenche le klaxon si jamais le câble de pompe se rompt.

Et comme je suis propre sur moi, j’ai mis une durite au bouchon de remplissage d’huile pour évacuer le brouillard huileux vers le bitume (modif déjà faite sur une 125 TS quoique idéalement à réaliser le moteur ouvert. La sortie du reniflard étant juste à la base arrière du cylindre ( sont pas cons chez MZ..), un petit coup de foret, taraud et vissage d’un embout de réglage pour le cable du carbu, relier la durite à l’embout et dégager la durite de telle manière à ne pas bauger en huile l’intégralité du carter ).

Et enfin un système dont je suis fier : le système de graissage automatique de la chaîne. Après avoir refermé mon moteur, j’ai bien vu ce petit suintement au joint de pignon de sortie de boite..sauf que le débit s’est auto régulé tout seul comme un grand, l’huile coule à présent à dose homéopathique le long du pignon et avec la force centrifuge va graisser juste ce qu’il faut la chaine. Jamais une goutte d’huile par terre et une chaîne toujours humide. On peut pas toujours ne pas avoir de bol.

Arrow Pour la partie cycle.

L’absence pénible de béquille latérale ( me suis habitué au confort à force de fréquenter des japonaises ) ( je sais je sais..y en a une de prévue en option..super pratique à actionner d’ailleurs ..tellement qu’on l’oublie jamais…c’est tellement évident une béquille dans l’axe du moyeu arrière que seul MZ en a fait..), ça, c’est lourd. Donc, un jour ( c’était un mardi matin ) coup de colère, récupération d’une béquille latérale de 125 TS puis de différents bouts de ferraille et d’une meuleuse. Résultat, une vrai béquille latérale comme sur les vrais motos, actionnable en selle pas que par les gens ayant des jambes d’un mètre cinquante et fixée sur 4 points. Et peinte en verte, parce que vert, c’est joli.

Adaptation d’un garde boue avant de 400 Kawa ( un vrai, bien large de partout qui n’arrose plus les godasses ) avec une petite bavette au bout.

J’ai toujours trouvé la direction trop légère avec ce pneu de cyclo en 2,75.. Donc récupération d’une jante arrière de 125 TS monté avec les rayons et le moyeu d’origine de la roue avant de l’ETZ puis montage d’un Heidenau en 3.25.

Fourche trop plongeante au freinage ( étrier + maitre cylindre Brembo = freinage de bucheron) donc une bougie, dont l’électrode a été meulée, placée tête en bas entre le ressort de fourche et le bouchon et ça plonge plus.

Le guidon d’origine : trop haut, ça me brisait les reins, récupération d’un guidon "plat" de TS. En plus ça fait racing.

Les câbles de cyclo : sur une moto, ça fait désordre. Celui de starter a été retiré ( commande directe sur le Bing avec une clavette de vélo, au passage ça fait un câble de moins qui fait schling-schling ) et ceux de carbu/pompe à huile ont été refais avec de la gaine de VTT en téflon : ça accroche un peu moins. Le câble d’embrayage, parlons en. C’est pénible d’embrayer tout le temps avec un câble fin comme un cheveux : ça donne l’impression de jouer de la guitare. Allié au fait que la poignée d’origine est fine et crantée ( super pour coller mal aux doigts quand on fait beaucoup de ville), fallait faire quelque chose. Bien, et c’est en cours au moment ou sont écrites ces lignes, on réagit avec vigueur par l’adaptation d’un câble de vrai moto ( ici un câble d’embrayage de 350 Honda 2 fois plus épais ) raccourcis pour tenir compte du guidon plat. Et pour remettre un plomb au bout du cable..bien..je vous dirais quand ça sera fait.. Et pendant qu’on y est, on remplace la commande d’embrayage par une poignée de 350 toujours Honda qui prend en plus moins de place au guidon : que du bonheur.

Le comodo gauche : trop gros, trop moche, trop de fils : remplacé par un comodo de Honda, y a plus l’appel de phare mais au moins je me gourerais plus avec le klaxon quand y a plus le temps de se gourer vu que le cul de la voiture bah elle se rapproche trop vite pour etre honnete.

Le robinet : trouvais plus de joints, ais monté un robinet de Guzzi en vrai métal.

Visserie Inox un peu partout : déjà ça donne l’impression de rouler sur une BM puis ça permet de pratiquer les roules salées en hiver sans voir sa visserie pourrir en quelques heures.

Coup de bol : un jour que je passe chez Trophy, une épave d’ETZ garée dehors avec un superbe porte sacoches/cageot monté dessus et fait spécialement à quelques dizaines d’exemplaires pour l’ETZ.
S’en suis une discussion échevelée avec le patron au comptoir :

Moi : " L’est à vendre le bout d’féraille là dehors ? "
Lui : " Wai "
Moi : " combien ? "
Lui : " 20 euro si tu l’démontes toi meme "
Moi : " Déjà fait "

Prochaine étape :

1. Monter des vrai amortisseurs qui talonnent pas quand on a un passager et un écran d'ordinateur à l'arrière.

2. Y coller un bidon de 250 TS. Parce que déjà j'adore ces bidons, sont beaux. Ensuite parce qu'ils contiennent un demi litre de plus que les ETZ. Ensuite parce qu'il n'y a pas le décrochement à l'arrière comme sur les ETZ et que ça protège tip top les coucougnette du froid. Et puis aussi parce que les grippes genoux, c'est sympa pour caller les genoux.

3. Me demande quelle tete ça aurait avec une jante de 16 pouces à l'avant..si quelqu'un possède une jante arrière de 251 ou de 250 TS..

4. Trouver une chouette 650 SV avec le cadre rond, parce que Orléans-Nantes en ETZ quand on est pressé et que le train et la voiture ça fait caguer, bien, c'est pas trop rapide.

CTP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ETZ 250: amélioration du bouzin   Ven 20 Jan - 5:54

merci de tes infos,
j'ai aussi un 250 etz que j ai cherché a fiabiliser un peu.
j avais changé la bobine pour de l adaptable maius elle n'a pas tenu non plus.
une question que je me suis posée et que tu sembles avoir resolue.
j ai essayé d'adapter un guidon plat de ts (un drag bar) le problème est qu'il n'est pas assez long pour que le frein a disque puisse s y enquiller. De l autre côté c'est pareil.
En plus la cocotte brembo d origine ne passe pas car elle est trop pres du bouchon de fourche.
Je suis preneur de tes idées sur le sujet.
merci.
En plus si tu as des photos ce serait byzance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: mon avis   Ven 20 Jan - 10:52

Salut les gas...
Je vais de ce pas vous donner mon avis perso sans aucunes polémiques douteuse Wink ...
Que reste t'il alors de l'esprit de la MZ ???? rusticité ?aspect extérieur? look rétro ?réputation d'incassable ( un peu usurpées c'est vrai ) !
Moi ce que j'aime c'est l'aspect d'origine (je vais pas au boulot avec !!!) le coté "teuton" et rustique avec ses défauts ...changer des roulements des joints spis la chaîne les piéces d'usures par des plus fiables ça c'est normal...mais de là à emprunter des piéces d'autres marques cité plus haut ...hum...c'est pas mon truc Rolling Eyes
J'ai récupéré une 125 TS ( voir les photos ),j'ai rien changé de l'origine la couleur est d'époque (elle à que 30 000km ) les piéces d'usures vis,condo etc ..c'est MZ et MZ / B .
Je roule ne deuche "Charleston " et Traction avant ...et je respecte au mieux l'aspect et le montage d'origine ,j e dois être un peu déformé..
Laughing Mais la liberté prévot, c'est votre choix je le respecte ! mais si j'étais vous je chercherai une japanaise bardée de tout les aventages Wink ...
A bientôt j'espére

Je précise que ma deuche à été restaurée dans le plus grand respect de l'origine et la traction est dans un bon jus d'époque ..54 ans ...et 3 tours au compteur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ETZ 250: amélioration du bouzin   Ven 20 Jan - 12:31

Salut totoche

D'abord pour la bobine je ne sais pas quoi te dire, au moins c'est net.

Pour le guidon, tu es bien certain que c'est un cintre plat d'origine MZ ?

Si oui, coté droit, on a le maître cylindre de frein ( tu as un Brembo d'origine ?? IL te resterait pas une poignée en rab par hasard..), la commande de starter et la poignée des gaz. Tout ça mis ensemble, ça tiens pas, le maître cylindre cogne contre le bouchon de fourche. J'ai viré la commande de starter au guidon pour la mettre directement sur le carbu et comme ça, poignée de gaz et maitre cylindres tiennent tout juste mais tiennent.

Coté gauche avec la poignée caoutchouc, le comodo et la poignée d'embrayage. Bah comme ça ça tient aussi sauf que ça tient vraiment vraiment juste..le système de réglage de la butée du câble vient buter contre l'autre bouchon de fourche, mais c'est possible.

Pour des raisons diverses dont j'ai parlé plus haut, j'ai remplacé le comodo et la poignée de frein par du Honda qui prennent moitié moins de place et depuis c'est nickel, je peux régler ma garde d'embrayage sans soucis.

Et je n'ai pas de photo de ces montages, pour le moment.


A présent..à nous 2 Monsieur Stricker..à nous 2... Twisted Evil

Je comprend tout à fait l'idée qui est de préserver pil poil une moto comme à son état de sortie d'usine et de s'en trouver une autre puisque elle ne semble pas convenir.

Certes, j'entend très bien.

C'est là une vision davantage de collectionneur que d'usager quotidien.

Attention, peace and love Very Happy , je n'ai rien contre l'idée de collectionner ( je l'ai longtemps fait et ai réussis à m'en sortir depuis ). Simplement dans la gamme MZ qui a été produite pendant..pffiu..au moins..on trouve des engins qui sont un peu moins utilisables de nos jours dans le flot de circulation urbaine. Pour avoir roulé dans Paris pendant 2 ans en 125 TS, je peux par exemple vous dire que le freinage avant, même excellent pour cette machine, ainsi que la puissance des clignos de jour par exemple, poussent à l’extrême prudence. Ce que je veux dire, c'est qu'il manque peu de chose à ces machines pour être davantage efficaces en 2006. Personnellement, j'ai choisis l'ETZ à cause du freinage à disque ou bien encore du circuit 12 votls qui rassurent davantage qu'un tambour ou le 6 volt. Et les modifications que j'évoquais sont plus de l'idée d'adapter une machine à son époque pour continuer à faire vivre la marque dans les rues polluées de morceaux de plastique que de lui demander ce qu'elle n'est pas capable de faire. Il est ainsi hors de question que je modifie le moteur pour en tirer quelques chevaux de plus, ça serait ridicule. En revanche, je n'ai aucun scrupule à monter un garde boue avant de Kawa de 1976 pour éviter l'inondation des chaussures à chaque fois qu'il tombe 3 gouttes. Certe, ça n'est pas d'origine MZ, c'est vrai, mais jugez en par vous même, il reste dans l'esprit de l'époque et seul un professionnel averti doté d'une loupe pourrait faire la différence. Il ne me serait pas venu à l'idée de l'équiper d'un garde boue en plastique vert comme..la couleur de fond de ce forum.. Evil or Very Mad What a Face Il en est de même d'autre modifications mécaniques ( les MZ ont été équipées en option de kit 300 ou en série d'allumages électroniques et de nombreux mzistes y ont collés d'autres carbus..et croyez moi..en usage quotidien..c'est pas inutile et du reste je ne trouve pas ça laid.

Du reste, pour achever ma plaidoirie, vous verrez par vous même que de très nombreux propriétaires de mz (sutout à l'est ) ont modifiés leur machines dans des proportions beaucoup plus importantes: l'important, c'est que ça roule a toujours été le leitmotiv de la marque.

Voilà, la guerre de Troie à deux n'aura donc pas lieu ici, et j'ajouterais que conserver dans un strict état d'origine ou modifier pour continuer à rouler dans des conditions optimales sont des philosophies qui concourent toutes deux à la préservation d'une marque de moto qui représente bien plus dans nos coeur que la seule possession d'un morceaux de métal.

Et je finirais par ajouter ceci, si votre cheville butte constemment contre le kick de votre TS, vous pouvez remplacer celui-ci par un kick de 125 ETZ qui, lui, est repliable.

Salutations

ctp flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ETZ 250: amélioration du bouzin   Aujourd'hui à 11:16

Revenir en haut Aller en bas
 
ETZ 250: amélioration du bouzin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BMW M3 3.0 L E36] Amélioration du freinage
» Amélioration de l'Allumage
» idées d'amélioration
» Amélioration éclairage XTX
» amélioration 6v (sujets fusionnés)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made in DDR :: L'Atelier mécanique-
Sauter vers: